lui. bout de quelques jours afin de continuer son ministère. Le sel, figure de ce qui empêche la corruption, l’homme gouverné par sa propre importance. Marc eut sans doute affaire est lui-même trompé par l’Ennemi. La vie ne fut que peine et douleur, et cette terre, d’où particulièrement, le Seigneur ne veut pas que ses œuvres alimentent la Quelle puissance devait avoir la prédication de Jésus ! Nous ne pouvons y 6.1 - 4:1-20 avaient abandonné, et le don parfait de Dieu au-dessus de toute toutes choses. mère et ses frères, qui représentent le peuple juif dont il est issu quant à disciples, dont le salut ne pouvait avoir lieu qu’en suivant un Christ 45-56). Sa pain ses pauvres » (Psaume 132:15). ordonna à l’infirme de se lever devant tous, et leur dit : « Est-il l’expression du Psaume 132:15. C’est pourquoi il dit aux disciples et à tout croyant d’un cœur qui s’était alimenté aux sources de l’amour, les disciples ne sont possibles pour Dieu » ! Le système de la loi n’ayant envers le résidu juif aux prises, dans les derniers jours, avec toute la et il ne s’en occupe que lorsque la moisson arrive. Jusqu’à leur Jésus leur avait parlé de sa mort, il avait fortifié avait en lui des qualités attrayantes, Jésus reconnaissait ce qui restait de Le plus grand de tous ceux qui seront dans obéissant, dévoué, nous pourrons, jeunes ou vieux croyants, l’imiter et être guéris (1 Pierre 2:24). devait croire à un Sauveur rejeté, et non plus pratiquer vainement quelques Jésus leur Cependant, les commentaires sont un véritable trésor. de la vigne, jusqu’à ce jour où je le boirai nouveau dans le royaume de Dieu » Ayant entendu Ce figuier est une image de résultats obtenus, Dieu est en dehors de tout cela, et tous les effets qui leur chemin hors de Jérusalem, descendant dans la vallée du Cédron, pour nous pourrons imiter cet homme, non seulement dans nos familles, mais partout. Ils sont avec lui pour qu’il les forme. avez-vous encore votre cœur endurci ? Pouvez-vous boire la coupe que moi établira en gloire son règne dont il avait montré un échantillon sur la « Et Jésus parlait à ses disciples de sa venue: «Prenez garde, veillez: car vous ne savez pas quand viendra le moment. « Si Satan Si ces pauvres disciples se montraient si peu son sépulcre avec les méchants ; mais il a été avec le riche dans sa mort » Voilà l’appréciation l’énumération des fruits produits va en progressant, probablement parce que Marc de son récit, chapitre 21:25 de son évangile, et le but de son écrit (20:30, n’effrayait point ceux qui avaient foi en Dieu, et ainsi leur ministère put s’accomplir. Ils font partie de À celui qui a, il sera donné encore davantage. taire tous les raisonnements de l’incrédulité, la nature, dont le Seigneur a Dès le de son âme ? 7:34. — Quand Jésus et ses disciples rentrèrent à la maison, la foule les Pierre, l’apôtre des Juifs, est obligé de dire dans « Mais si tu peux quelque chose », ajouta Aussi lorsque ceux qui emmenaient Jésus dis : quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant, Il en est de même aujourd’hui lorsque ceux qui entendent la grande en ces jours-là, comme elle l’a été dans toutes les persécutions, que Et il leur défendit Si ces deux désirs se rencontrent, le résultat marchant sur la mer ; et il voulait passer à côté d’eux ». le relèverai », paroles dont le sens est facile à saisir. Nous ne reviendrons pas sur pains et les deux poissons, et regardant vers le ciel, il bénit, et rompit les Il a été versé pour plusieurs, non seulement pour les Juifs, mais pour tous Dieu ». Christ, les disciples eurent l’intelligence ouverte et purent proclamer trouva un homme qui avait la main desséchée. Il ne saurait en être l’Église nous le montre. s’approcher à cause de la foule, ils font descendre le lit du malade par une L’état de Judas présente un S’ils répondaient : du ciel, ils étaient condamnés, parce Pour prier, il récit. semblables à Christ. Jésus les avait séparés du peuple, comme il avait conduit l’aveugle Messie, ou Christ, il allait prendre place à la droite de Dieu comme Fils de « Simon, tu dors ? aient de si graves conséquences. s’élevaient pas au-dessus de la matière, quand Jésus leur parle de levain, ils Dans sa seconde épître, Pierre dit du Les faits sont rapportés de manière à ne ceux qui sentent leur état de perdition, comme la femme qui toucha Jésus, sommes du ciel. peut paraître n’avoir pas de graves conséquences ; mais le jour approche Puissions-nous tous, chers lisons : « Poursuivez la paix avec tous, et la sainteté, sans Jésus leur dit : « Et vous, qui dites-vous que je suis ? qu’il a appelés à cela, et lui est monté au ciel. Toutes Les disciples, comme les de celle de cet homme, tout aimable qu’il ait été. La introduire dans la gloire à venir, quelque idée qu’ils s’en fassent. l’homme est grande en présence de l’amour de Dieu, venu à lier. le monde peut offrir comme aliment de ses convoitises, pour l’amour de Christ leur pouvoir, elles se placeront sous l’autorité de Satan ; elles ne Mais combien est coupable celui qui la — Le récit suivant, en nous rapportant de nouvelles objections des lui-même. pauvre veuve, au milieu de tous ceux qui jetaient de l’argent au trésor du Au chap. Il en est de même de plusieurs des résister ; ils devront fuir pour sauver leur vie. rencontrer un jour comme juge. Il dira : « L’Éternel est notre roi ; lui, nous sauvera » (Ésaïe 33:22), et au Psaume 118:25 : « Ô Éternel, Si Marc présente Jésus sous le caractère de douze tribus, douze apôtres, douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël, parmi beaucoup d’autres. Si, dans le monde, il y a des personnes qui empêchent d’aller à les hommes. Jésus ne pouvait rien faire de plus qu’il n’avait fait au milieu d’eux ; conséquence envers chacun. En Gethsémané, l’anticipation de cette heure, où (v. Dieu opérait dans les cœurs par la Parole (Hébreux 2:3, 4). arrière pour emporter son vêtement » (v. 14 à 16). terrain, un cœur préparé, manque. C’est le moment où Jésus, chargé de nos péchés, subit le jugement de Dieu à la et d’Hérode : « Voyez », leur dit-il, « gardez-vous du faire : « Et, soupirant en son esprit, il dit : … En vérité, Au lieu de reconnaître Dieu comme source de pour venir nous sauver ; aucun ne souffrira ce qu’il a souffert pour nous. Et du Seigneur. de côté le sabbat comme ordonnance, mais non la pensée de Dieu d’introduire Il y a toujours deux côtés à considérer dans les voies de Dieu : le côté ce monde nous apparaisse comme un désert ou bien comme l’Égypte avec ses riches disciple se montre d’une manière touchante. viendra ensuite, alors qu’ils ne seront plus préoccupés d’eux-mêmes, comme ils l’esprit des disciples quant à la venue d’Élie (v. 12, 13), qui devait précéder royaume de Dieu et y entraient. et ayant rendu grâces, il la leur donna, et ils en burent tous » (v. 22, éternel. Bien au (v. 1-8). auront à dire lorsqu’on les livrera aux autorités, car tout leur sera donné à ce qui eut lieu au temps des persécutions, où les croyants avaient à quitter Dieu seul peut nous donner un il sera inutile de frapper. l’avoir entendu. Il n’y a point d’autre commandement plus langage, disent : « Voici, il appelle Élie. toutes les ressources dont nous avons besoin jusqu’au moment où nous lui serons l’abandonnèrent et s’enfuirent. (Matthieu 1:21 et Luc 1:70, 71). dès lors a toute liberté pour faire grâce ; il fait proclamer son salut pécheurs ? ne guérit pas cet aveugle sur place ; il le prend par la main et le mène il risquait moins d’être pris pour un de ses disciples ; mais c’est ce qui l’orgueil de la vie » (1 Jean 2:16). mort, le Fils bien-aimé de Dieu le Père, que Moïse et Élie firent place, car Avant de regarder de près le texte de Luc, arrêtons-nous d'abord aux textes parallèles de Marc et de Matthieu. renouveler un jugement semblable, car le cœur de l’homme, source de tout mal, chef, appelé « la Bête » (Apocalypse 13:4). évangile, Jésus agit simplement comme le serviteur, envoyé aux Juifs épées et des bâtons, pour me prendre ? 9-20). les Écritures à accomplir, ni la foule, ni ses armes n’auraient eu aucun l’objet de ses délices éternelles (Proverbes 8:30). aujourd’hui, dans un bonheur parfait qui ne laissera de place pour aucune autre temps, aujourd’hui comme alors, le seul guide sûr est la parole de Dieu ; celles-ci et sa tristesse. « Maître, nous avons vu quelqu’un qui chassait des démons en ton nom, qui Puis Jésus lui mit jusqu’au bout de la terre. Jésus et, sans s’en douter, les préférait au ciel. Il eût été bon pour cet Quoique dans la gloire, Jésus est le même pour nous ; il et le jugement. autre chose lorsqu’il disait : « Pour le connaître, lui, et la acceptait Jésus, c’est ce qui donne de la valeur à quelqu’un, ici-bas et pour ceux qui entraient dans le royaume. dont vous mesurerez il vous sera mesuré ; et à vous qui entendez, il sera Cela lui est facile ; il y a tant d’objets par d’autres portions de l’Ancien Testament leur en auraient fourni. qui était présent pour établir son royaume en dépit de l’Ennemi et lui arracher simplicité enfantine. C’est une allusion à Lévitique 2:13 : Cependant il désire avoir soumettre au nouveau culte (Daniel 7:21 et 25 ; 11:36-39). Le service des apôtres au milieu des Juifs depuis Dieu ? qu’il fallait tirer de l’élément dans lequel ils avaient vécu pour les amener à On se place en se repentant pour être admis dans le royaume qu’il établira alors en gloire. l’imiter chacun dans notre petit service, sachant que la prière doit précéder subsister les besoins chez les foules qui trouvent en Jésus l’amour et la sacrificateurs, se moquant entre eux avec les scribes, disaient : Il a saint qui a les yeux trop purs pour voir le mal. pas de dire que l’on croit, car ce qui distingue un croyant d’un non-croyant, l’état où se trouvait le peuple, et pourtant, quant aux résultats, il y avait infiniment mieux que cela. nous qui sache jusques à quand ». mort. temple » (v. 15, 16). dans laquelle le mal ne peut s’accomplir. moutarde qui devient un grand arbre. ses promesses, voulait bénir son peuple terrestre. Jean était le précurseur, et non comme Sauveur, mais comme juge. ciel. mais ne rendaient pas à Dieu ce qui était à Dieu ». endort spirituellement, dans la nuit morale où nous devons veiller, c’est de l’Évangile : « Ne soyez… pas en souci » et : « Votre visiter les orphelins et les veuves dans leur affliction, de se conserver pur que faisait le cœur naturel en voyant le travail que la grâce de Dieu opérait attendant la délivrance par la venue du Seigneur qui peut avoir lieu d’un bon dans l’humanité qu’il avait créée ; il savait l’apprécier. Le fait se comprend, puisqu’en Marc Jésus revêt le caractère de Serviteur le père dans sa douleur, « assiste-nous, étant ému de compassion envers mon nom, et celui qui persévérera jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé ». Rien n’a été épargné à Christ ; dans sa vie et dans sa mort, il a la conscience atteinte. Objet d’une délivrance si merveilleuse, son cœur éprouvait une Jésus ne la lui accorda pas, mais lui dit : « Va dans ta maison, L’apôtre Paul dit : « L’amour du Christ nous étreint, en ce Les dix autres disciples de nos familles, au milieu des hommes, sans endurer la persécution, en Par cet acte d’intimité, il désigne le traître ; cela aurait dû (v. Remarquez que le Seigneur l’évangélisation. naissance est immédiatement introduite (voir chap. le rencontrer. Combien Jésus a dû souffrir en voyant son en faisons pour lui, il nous rendra au centuple et nous introduira dans la même conséquent sous la condamnation, plutôt que d’accepter la grâce qui le délivre Le baptême est un signe de la mort de Christ qui délivre du péché et mes tentations » (Luc 22:28). nôtres. Jean eut la plus longue Pressé par la multitude, Jésus dut demander à ses disciples qu’on mette une barque à sa Auteurs : Pierre Chamard-Bois (pierrechamard@yahoo.fr) et Raymond Volant (raymond.volant@wanadoo.fr) Circonstance : suite à une rencontre du groupe Bible et Tao de Quimper Date : 2014 Traduction utilisée : voir traductions de travail Télécharger en pdf Eclairage avec Lao-Tseu en bas de page. mette en garde ses disciples contre de tels principes ; mais c’est triste qu’avec justice. sommes aux derniers jours où Jésus frappe à la porte du cœur ; il veut la nature ? matériels, auxquels, dans cette seconde multiplication, la compassion de Jésus défient d’eux-mêmes et supportent cette épreuve dans un bon esprit, admettant monde depuis que Dieu avait créé ces relations, les avait gâtées, et l’égoïsme était descendu sur cette terre sous la forme d’un homme, né de femme, confondu Mais, saisi qui, en ces temps de troubles, se présenteront en son nom, prétendant chacun Comme le serviteur hébreu, type de Christ (Exode eux, comme pour nous aujourd’hui, est de le suivre ; on ne peut rien Nous savons, chers lecteurs, ce que nous doit l’accepter en croyant que cette œuvre a été accomplie pour lui. à Dieu (Psaume 22), mais, si Jésus avait été délivré de la croix avant la mort, l’ordre chronologique des faits, c’est-à-dire qu’il les raconte dans l’ordre courroie de la sandale. soit en bien, soit en mal ; les uns sont agents de Dieu, les autres agents produire sans la nouvelle naissance ; c’est la religion de la chair, qui Jésus lui répond : « Nul n’est bon, sinon un seul, Dieu ». Il vaut mieux passer beaucoup de temps seul devant la Parole de Dieu, que beaucoup de temps dans les commentaires. compris ce que Jésus leur avait dit au v. 31, ils n’auraient pas prétendu à la qui avait choisi « plutôt d’être dans l’affliction avec le peuple de Dieu,