Robert Couffignal quant à lui base son analyse d’Alcools sur une étude de la vie religieuse du poète dans l’inspiration biblique dans l’œuvre de Guillaume Apollinaire.7 Dans la poésie, le traitement de l’auteur dans l’interprétation d’une œuvre peut sembler logique. L’idée d’un recueil est ancienne, on en trouve mention dans Le Festin d’Esope, en 1904, qui annonce « une plaquette à paraître : Le Vent du Rhin.. D’autres annonces suivront, en même temps qu’Apollinaire publie, en revues, un certain nombre de poèmes qui s’intègreront au recueil, mais la plus importante est celle de 1910 qui donne comme titre : Eau-de-vie. Biographie Guillaume Apollinaire, de son vrai nom Guillaume Apollinaris Kostrowitzky, est né … Bac 2020 : dans Alcools, Apollinaire recourt à bon nombre de figures mythologiques (Orphée, Ulysse, Sphinx etc.) Guillaume Apollinaire, Alcools : résumé et analyse Alcools est un recueil de poèmes publié en 1913. Le court poème décrit un cortège de saltimbanques. Il regroupe tous les écrits de Guillaume Apollinaire entre 1898 et 1913. Travail : 1. dont il s’emploie à renverser l’image.. Repères : thème de la modernité poétique : présentation Dans l’article précédent, nous avons donné les principaux éléments biographiques de la vie d’Apollinaire apparaissant en filigrane dans son recueil. Je ne reviendrai pas sur les effets de style de ce poème, intéressants à analyser, car l’élan vital m’apparait beaucoup plus fondamental. Apollinaire, Alcools - Mai Introduction « Mai » est un poème lyrique du recueil Alcools (1913) : il est l'expression de sentiments personnels et s'inspire des impressions recueillies par Apollinaire lors de son séjour sur les bords du Rhin. C'est un des poème les plus difficile du recueil Alcools. Et, piquante coïncidence, dans Alcools, "la Chanson du mal aimé" suit "le Pont Mirabeau" Signalons enfin, à -propos de ce dernier poème, que dans les éditions de Toute la lyre de Hugo, parues du vivant d'Apollinaire, succédaient un texte qui commençait par l'alexandrin suivant : N'est-ce pas mon amour, que la nuit est bien lente (V, XVIII) Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913 . LA GENESE. Voici un commentaire littéraire du poème « Saltimbanques » de Guillaume Apollinaire.. Saltimbanques, Apollinaire : introduction « Saltimbanques » est un poème extrait du recueil Alcools de Guillaume Apollinaire paru en 1913. Alcools, a book of poems, is notable for its lack of chronological order.The long poem that opens the volume, “Zone,” was in fact one of the last composed before the book’s publication. 2 Ce recueil de poèmes d’Apollinaire est le fruit d’une longue gestation et de transformations successives. Tel que je le ressens, Apollinaire fait triompher l’amour sur la fatalité. On compte en tout 50 poèmes avec une section "rhénane" de 9 écrits. En 1905, il se proposait de publier une plaquette intitulée ‘’Le vent du Rhin’’ suivi de ‘’La chanson du mal-aimé’’ ; le thème rhénan et les poèmes qui … Ceux-ci ont pour inspiration le voyage en Allemagne de l'auteur. Il appartient au cycle rhénan (poèmes composés lors d’un séjour en Allemagne).. d’amour du poète. Le recueil intitulé « Alcools » - Analyse de Le Pont Mirabeau, Colchiques, Chanson du Mal Aimé, Santé. Je ne peux vous faire un commentaire complait, je peux par contre faire une observation: ce qui coince, c'est le fait que dans le poème, il y a des personnages qui se parlent entre eux, et soudain, un personnage qui va raconter l'histoire en narrateur externe (ici, on est comme au théatre).